UNE DÉLÉGATION DE  MILITANTES FÉMINISTES AFRICAINES VIENNENT À PARIS POUR FAIRE ENTENDRE LEURS VOIX !

Entre le 23 et le 27 janvier, les équipes de Féministes en Action auront la chance d’accueillir une délégation de 7 représentantes d’organisations féministes africaines à Paris pour une série de rendez-vous de haut niveau afin de transmettre leurs attentes et recommandations sur l’un des mécanismes les plus emblématiques de la diplomatie féministe française, le FSOF.

C’est quoi, le FSOF ?

Lancé par Emmanuel Macron en 2019 dans le cadre de la présidence française du G7, le Fonds de Soutien aux Organisations Féministes s’inscrit dans le cadre de la Stratégie internationale de la France pour l’égalité entre les femmes et les hommes 2018-2022 et est piloté par l’Agence Française de Développement. C’est un fonds de 120 millions d’euros qui vise à renforcer l’écosystème féministe des pays des Suds. 

Pour en savoir plus sur ce mécanisme de financement, c’est par ici ! 

Féministes en Action est le premier fonds intermédié financé par le FSOF et est à l’initiative des rencontres entre la délégation et les décideurs et décideuses politiques. Actuellement, moins de 1% des financements de l’aide internationale sont destinés aux organisations de défense des droits des femmes. Pourtant, leurs mobilisations et leur travail sont indispensables pour réduire durablement les inégalités, lutter contre les violences et garantir l’accès aux droits pour toutes et tous.

L’importance de la transmission de l’expertise des militantes de terrain

En première ligne pour défendre les droits des femmes et malgré des contextes sécuritaires difficiles, les militantes africaines agissent pour des changements de société et se battent quotidiennement pour atteindre une réelle justice sociale, politique, économique et intime. Leurs voix sont pourtant souvent peu entendues et relayées.

Toute la semaine, Rolande Absayah, Marie-Paule Okri, Totine Kolani, Adeline Negob, Najet Araari, Mamounata Ouedraogo et Dieynaba N’Diom viennent témoigner de la réalité de leurs combats et de leurs actions au sein de leurs associations respectives. 

Fortes de leurs expertises, elles sont des alliées de la diplomatie féministe et porterons une analyse stratégique fine aux décideurs et décideuses politiques.  Elles viennent du Cameroun, de Côte d’Ivoire, du Togo, du Tchad, de Tunisie, du Burkina Faso et de Mauritanie et seront les porte-paroles des luttes collectives pour lesquelles elles sont engagées. 

Une délégation de féministes en action !

Les représentantes d’organisations de défense des droits des femmes qui seront présentes sont toutes engagées depuis des années. Retrouvez les fiches de leurs organisations respectives pour en apprendre plus sur leurs combats et leurs actions :

  • Marie-Paule Okri, représentante de la Ligue Ivoirienne de Défense des Droits des Femmes 

Suivez les différentes rencontres et les temps forts de la semaine sur les réseaux sociaux de Féministes en Action et venez découvrir le parcours de ces militantes !